Chenilles processionnaires

Chenilles processionnaires

Une recrudescence de chenilles processionnaires est apparue sur la zone de la base de loisirs. Les agents des espaces verts sont déjà intervenus sur site, du 19 au 24 septembre 2019.

Ces chenilles aux poils urticants peuvent entrainer : démangeaisons (apparition d’une éruption douloureuse avec de sévères démangeaisons), conjonctivite (1 à 4 heures après l’exposition), maux de gorge ou difficultés à déglutir (les poils urticants irritent les voies respiratoires).

Les poils de la chenille se détachent très facilement lors d’un contact ou sous l’effet du vent et provoquent une réaction urticante par libération d’histamine.

Face à cette situation, plusieurs mesures de prévention simples à la portée de tous sont conseillées :

  • Ne pas manipuler ou toucher les chenilles ou leur nid
  • Ne pas se promener ou laisser jouer les enfants sous les arbres porteurs de nid
  • Eviter de se frotter les yeux pendant ou au retour d’une promenade
  • Bien laver les fruits et les légumes du jardin (les poils des chenilles peuvent s’y déposer)
  • Eviter de faire sécher du linge à côté des arbres infestés

En cas de réactions allergiques au niveau des yeux, de la peau ou des voies respiratoires, il est préférable de consulter son médecin traitant notamment en cas de terrain allergique.

En cas de suspicion de contact avec les chenilles ou leur nid, il est conseillé de prendre une douche et changer de vêtements.

 

En savoir plus

Publication
02/10/2019 à 12h26
Mis à jour le 16/10/2019 à 11h11

Articles récents